STOP aux violences, je signale !

Si vous êtes victime ou témoin d’un fait de violence nous vous invitons à le signaler. Vous pouvez en parler à une personne de confiance au sein de votre club, votre organisme de formation mais aussi directement à la fédération, à une cellule d’alerte de l’état ou encore à des associations spécialisées sur cette thématique.

Types de violences

Les violences dans le sport peuvent prendre différentes formes, notamment :

      • La violence physique, comme les coups, les blessures, les agressions sexuelles.
      • La violence verbale, comme les insultes, les menaces, le harcèlement.
      • La violence psychologique, comme l’intimidation, le chantage, la discrimination.

Qui peut signaler les violences ?

Toute personne victime ou témoin d’un acte de violence dans le sport peut le signaler.

Comment signaler les violences ?

Il existe plusieurs moyens de signaler les violences dans le sport, notamment :

 

LA CELLULE D’ALERTE FÉDÉRALE

Pour signaler des faits de violence ou d’atteintes à l’intégrité, il est nécessaire d’en informer la FFN auprès de :

    • Agnès BERTHET, Directrice Technique Nationale Adjointe
      06 16 10 19 24

Toute information transmise sera traitée avec une absolue confidentialité au sein d’une cellule spécifique dédiée.

 

LA CELLULE D’ALERTE RÉGIONALE

Pour signaler des faits de violence ou d’atteintes à l’intégrité, il est nécessaire d’en informer la LIFN auprès de :

    • Dominique BASSET, Directeur Technique Régional
      06 07 27 84 07

Toute information transmise sera traitée avec une absolue confidentialité au sein d’une cellule spécifique dédiée

 

CELLULE D’ALERTE DE L’ÉTAT

Toutes les personnes victimes ou témoins d’actes de violences infligés dans le cadre, direct ou indirect, de la pratique sportive peuvent les signaler directement à la cellule dédiée mise en place par le Ministère (confidentialité garantie)

Toute information transmise sera traitée avec une absolue confidentialité au sein d’une cellule spécifique dédiée.

Les conséquences du signalement

Le signalement des violences peut avoir des conséquences positives, notamment :

  • La protection des victimes et des témoins.
  • L’enquête et la sanction des auteurs.
  • La prévention des violences.

Autres contacts

 

 

Le 30 20 « Non au harcèlement » (N° vert Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h-sauf les jours fériés)

https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

  Le 3919, numéro de référence de toutes les violences faites aux femmes
  Le 3018 « Cyber-violences »
  Le 119 « Enfance en Danger » (7j/7 – 24h/24 – Gratuit) – www.allo119.gouv.fr

Pour plus d’informations